On a chanté pour le climat !

Retour sur le rassemblement arrageois de samedi dernier :

Une quarantaine de courageux-ses à braver vent et averses, on a chanté pour se réchauffer !

photo : Voix du Nord

Les chansons :

  • Gauvin Sers, Y’a plus de saisons
  • Tryo, Greenwashing
  • Alain Souchon, Foule Sentimentale

Les textes lus :

Les 25 et 26 septembre: partout dans l’action pour le climat et l’emploi.

Parce que fin du monde et fin du mois sont un même combat, parce que face aux destructions d’emplois et à l’urgence écologique nous n’opposerons pas justice sociale et environnementale.

La pandémie de la Covid 19 a mis cruellement en lumière les problèmes environnementaux, productifs, sociaux préexistants, dont souffrent le plus celles et ceux qui ont le moins.

C’est pour exiger un autre futur pour la jeunesse que nous présents.

C’est pour dénoncer l’industrie polluante et la carence des pouvoirs publics en matière de prévention et d’information que nous sommes présents.

C’est par solidarité avec tous ceux qui luttent pour plus de justice que nous sommes présents:

les victimes de Lubrizol à Rouen,  les salariés de la papeterie de la Chapelle Darblay ou de Bridstone qui défendent leur emplois, ceux qui luttent contre le projet d’implantation d’une de serre tropicale à Berck, la mobilisation  de « l’Assemblée pour l’Amazonie » qui  défend le poumon de la planète menacée par la déforestation et les mega-incendies ».. ; et bien d’autres encore.

Alors chômage, précarité et pauvreté augmentent de façon inquiétante, alors que le chantage à l’emploi bat son plein dans les entreprises, alors que les services publics, mis à mal par des années d’austérité, ne font face à la situation que grâce au dévouement des personnels, le gouvernement annonce un « plan de relance » qui revient à déverser des milliards d’euros sur les entreprises sans contrepartie sociale et environnementale.

Exigeons, à l’inverse, que soient prises des mesures de rupture pour construire un futur écologique, féministe et social, en rupture avec les politiques menées jusque-là et le désordre néolibéral.

Nous sommes convaincu-e-s que c’est par la mobilisation que nous imposerons les mesures de justice sociale et environnementale nécessaires La situation nécessite d’affronter les urgences écologiques, sociales et démocratiques ensemble.

ActionAid, Communauté de l’Arche, ANV-COP 21, Alternatiba, Attac France, la CGT, Confédération paysanne, Convergence nationale des services publics, Fondation Copernic, France Nature Environnement, FSU, Greenpeace, Les Amis de la Terre France, MAN, Oxfam France, Solidaires

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑